Quelle est l’histoire du kimono japonais ?

share on:

À l’origine, « kimono » est un mot japonais qui signifie une « chose à porter » (ki « porter » et mono « chose »). Le mot a fini par désigner les fameuses robes longues emblématiques du Japon. Si vous avez toujours voulu en savoir plus sur ces vêtements traditionnels japonais alors vous êtes au bon endroit. Intéressons-nous à l’histoire du kimono japonais.

L’histoire du kimono

Le kimono tel que nous le connaissons aujourd’hui est apparu au cours de la période Heian (794-1192). Les premières formes du kimono ont été influencées par les vêtements traditionnels des Chinois Han, connus à l’époque au Japon sous le nom de Hanfu. La culture chinoise influençant alors énormément la culture nippone, les Japonais ont rapidement adapté leur style vestimentaire en fonction de la mode de l’empire du Milieu. Cela s’est observé notamment au niveau de la mode féminine. C’est ainsi que le kimono japonais est né.

Le kimono a évolué pour prendre différents styles au fil des siècles. On a ainsi vu l’émergence du Kosode. Il s’agit d’un kimono basique et sobre qui était autrefois porté comme sous-vêtement. Au cours de la période Edo, de 1607 à 1867, de nombreux changements ont été apportés au kimono traditionnel. Il s’agit, entre autres, de l’ajout de manches plus longues ou encore de l’apparition de l’obi, une ceinture épaisse fixant les couches de kimono et de tissu autour de la taille. Ces vêtements sont devenus plus populaires parmi les geishas. Au cours de l’ère Meiji, la volonté de modernisation et d’ouverture de l’empereur s’est manifestée également sur le plan vestimentaire. La population japonaise a été encouragée à porter des vêtements occidentaux.

Avec le temps, le kimono a été relégué au rang d’habit traditionnel et folklorique. Aujourd’hui, le kimono japonais est un vêtement traditionnel utilisé lors de festivals importants ou pour des occasions spéciales. Il est considéré comme un signe de politesse et un vêtement symbolique.

kimono japonais

Les différents types de kimonos

Il existe de nombreux modèles de kimonos. Voici les plus répandus dans la culture nippone :

  • iromuji : ce kimono coloré est traditionnellement porté par les femmes. À l’origine, il était réservé aux cérémonies du thé. Ce type de kimono est fabriqué en soie teintée. Généralement, il ne présente pas de motifs.
  • Homongi : on peut le traduire par « vêtement de visite », cette pièce est portée par les amies de la mariée lors d’un mariage, qu’elles soient mariées ou non.
  • Komon : il est connu comme le kimono décontracté et peut être porté en ville pour faire du shopping ou dans les restaurants.
  • Furisode : les motifs de couleur et les dessins couvrent l’ensemble du furisode. Il est également connu pour ses « manches flottantes ». Ce kimono est porté par les femmes non mariées pour les occasions officielles.
  • Mofuku : ce kimono mixte est porté lors des funérailles. La soie noire unie est superposée à des vêtements blancs et tous les autres accessoires sont également noirs.

La place du kimono japonais dans la mode du 21e siècle

Bien que les kimonos soient des vêtements originaires du Japon, ils sont devenus récemment un article de mode très apprécié dans le monde occidental. Cette situation a coïncidé avec le regain d’intérêt pour la culture nippone et les fameux mangas qui s’est observé dans le monde entier à la fin des années 1980. Les motifs somptueux, les couleurs magnifiques et la silhouette délicate du kimono ont soudain séduit une génération soucieuse de se démarquer.

Si pour certains, porter un kimono permet de sortir des sentiers battus de la mode, pour d’autres, c’est simplement l’occasion d’afficher leur attachement à la culture japonaise. Le kimono est une pièce qui revient dans beaucoup de manifestations liées à l’empire du soleil levant. Ces dernières années, la multiplication des boutiques et des sites de vente de kimonos suggère que de plus en plus de gens veulent découvrir ce vêtement traditionnel. Grâce à l’essor de jeunes stylistes japonais qui proposent une vision nouvelle des couleurs et des motifs traditionnels, les kimonos modernes ont de beaux jours devant eux.

Comment porter un kimono de nos jours ?

En occident, le kimono est surtout porté par les femmes. La tendance de nos jours est d’associer le kimono à un pantalon ou à une robe. Le vêtement traditionnel japonais est alors porté par-dessus un ensemble pantalon-débardeur ou une robe courte. L’obi n’est pas nécessaire. Le but est de dévoiler ce que vous portez en dessous. Les hommes peuvent également porter un kimono. C’est un vêtement parfait pour un cosplay, pour une fête entre amis ou pour un festival traditionnel japonais.