Quel avenir pour le marché de l’immobilier ?

Partager sur :

Aujourd’hui, le marché de l’immobilier est un domaine très fructueux qui attire de plus en plus les investisseurs. Vous avez en effet la possibilité de réaliser d’énormes économies en investissant dans ce secteur. Découvrez ici l’avenir du marché de l’immobilier !

Le marché de l’immobilier si les taux restent bas

Les taux d’intérêt de crédit immobilier sont aujourd’hui au plus bas historiques. Les taux se situent entre 0,7 % et 2 % en moyenne en fonction de la durée du prêt immobilier et des profils des emprunteurs. Cette baisse des taux a motivé les investisseurs à investir dans le locatif et a motivé les primo-accédants à accéder à la propriété. Le résultat est clair, un marché de l’immobilier en forte hausse. La confiance au plus haut, le volume de transactions n’a fait qu’augmenter. Cela a eu un effet important sur le marché de l’immobilier : la hausse des prix de l’immobilier. Plus il y a eu de transactions plus il y a eu d’acheteur et moins de vendeur. Et pour des biens certains proposaient même plus que le prix affiché.

Ce déséquilibre de l’offre et de la demande a conduit à un prix au m2 qui ne fait qu’augmenter, surtout à Paris et Bordeaux. Les taux d’intérêt continuent à rester très bas. Donc il se peut que si la situation perdure les prix au m2 ne fassent qu’augmenter partout en France. Car vu le faible rendement locatif sur certaines villes dû à la hausse des prix, les investissements locatifs risquent de se faire de plus en plus en province. Le résultat sera le même que dans les grandes villes, une forte hausse du prix au m2 et toujours moins de vendeurs pour toujours plus d’acheteurs.

Le marché de l’immobilier si les taux augmentent

Les taux peuvent à tout moment augmenter. Effectivement les taux sont tellement bas qu’ils ne peuvent qu’augmenter. De plus, les taux dans le passé étaient situés entre 10 et 20 %. Donc il n’est pas impossible que les taux remontent aussi haut. Mais les taux ne devraient pas remonter aussi haut aussi vite. Il est possible que les taux remontent progressivement. Le temps pour les indécis d’accéder à la propriété rapidement et de profiter des taux. Mais ensuite la situation sera différente. En effet, les prix au m2 sont très haut maintenant. Si à cela on ajoute des taux d’intérêt élevés, les acheteurs seront beaucoup moins nombreux pour deux raisons. La première raison est que simplement les prix sont trop élevés. La deuxième raison est la capacité d’endettement. La conjugaison de la hausse des prix et la hausse des taux mettra dans l’incapacité les acheteurs à accéder à la maison qui répond à leur critère. Concernant les vendeurs, ils auront du mal à baisser les prix. Des maisons identiques voir de plus faible qualité ont été vendues plus chère. Il est donc difficile de revoir le prix à la baisse. Il y a aussi les investissements locatifs qui vont fortement diminuer en raison de la rentabilité. Progressivement, au moment de la remontée des taux cela va prendre du temps, les prix au m2 devraient diminuer afin de relancer le marché de l’immobilier et que les ventes de maisons et d’appartement augmentent. Mais, une chose est presque sûre, le marché de l’immobilier ne sera pas aussi actif que lors des taux bas. Cette période des taux bas est la meilleure période pour acheter sans payer trop d’intérêt.